Pierluigi Martini et Minardi au Sound of Engine de Suzuka

Alors que tout les regards seront tournés vers le Brésil ce weekend pour le grand prix, l’événement #soundofengine à lieu au circuit de Suzuka.

Si aucune Minardi ne prendra la piste, une M191 est exposé dans le hall d’entré et Pierluigi Martini est présent pour quelques démo avec une de ses deux Tyrrell P34.

Lire la suite

Rêves brisés

Se faire offrir un contrat par la scuderia Ferrari est le rêve de plusieurs pilotes encore plus si celui-ci est italien. Mais comme dans tout contrat, il faut bien lire les termes & conditions. Voici l’histoire de trois pilotes qui malgré des contrats F1 avec Ferrari n’ont jamais participé à un grand prix avec celle-ci. Si la déception fut grande, tous ont eu la chance de piloté une monoplace ornée du cheval cabré à un stade ultérieur de leur carrière. Lire la suite

GP Grand-Bretagne 89

Avec 39 voitures inscrites pour la saison 1989, la séance de pré-qualifications instaurée l’année précédente est conservée. 13 voitures (2 monoplaces des équipes Onyx, Brabham, Osella et Zakspeed, l’unique entrée d’EuroBrun ainsi que la 2e voiture des équipes Rial, Scuderia Italia, AGS et Coloni) disputent la séance le vendredi matin dont les 4 plus rapides sont admis dans la séance de qualifications dans laquelle les 26 plus rapides des 30 participant prennent le départ de la course.

Grâce à ses résultats de l’année 88, Minardi est exempté de pré-qualifications pour la première moitié de la saison 89 mais le manque de résultats (12 abandons et 2 non qualifications en 14 présences) risque d’envoyer Minardi dans le groupe de pré-qualification si elle n’inscrit pas un minimum de 2 points lors du grand prix de Grande-Bretagne.

Suite à des problèmes de refroidissement lors des manches précédentes, les M189 sont équipées de nouveaux radiateurs d’huile et d’eau qui n’ont pas encore testé lors de cette manche.

Martini et Sala prennent le départ de l’épreuve de la 11e et 15e position respectivement mais au 3e tour, Martini communique avec son stand pour les prévenir d’une température d’eau très élevé, plus de 120°. Fonçant à pleine vitesse dans les puits (à l’époque, la vitesse dans la voie des stands n’était pas réglementée), les mécaniciens de l’équipe tentent de nettoyer les radiateurs mais ne trouve rien d’anormal. N’ayant rien à perdre, Giancarlo Minardi décide de renvoyer Martini en piste. Aidé par des pneus Pirelli ultra performant, le pilote de la monoplace 23 rattrape le peloton et parvient à terminer la course en 5e position ce qui lui donne 2 points alors que son coéquipier Luis Perez Sala termine tout juste derrière en 6e position, inscrivant 1 point.

Lors de leur retour à l’aéroport de Bologne a bord d’un vol charter avec Ferrari, une foule en liesse attendaient l’équipe Minardi, alors que victorieuse, Ferrari rentra tranquillement à Fiorano.

Grâce à ces 3 points, Minardi évita d’être reléguer en pré-qualification pour le reste de la saison. Il s’agit également de la première double arrivé dans les points pour Minardi.

(Article original: www.minardi.it/f1-gp-inghilterra-1989-dallo-spettro-delle-pre-qualifica-alla-zona-punti-con-martini-sala/)