Forza Ferrari, Sainz Jr, le point de Gian Carlo Minardi

Les émotions n’ont pas manqué à Silverstone, théâtre de la dixième manche du championnat du monde de Formule 1. Une fois de plus, l’excellent travail réalisé par la FIA ces dernières années en matière de sécurité a permis d’éviter le pire avec le terrible accident du pilote Alfa Romeo GuanYu Zhou, qui s’en est miraculeusement sorti indemne. Honnêtement, je ne comprends pas comment il a été possible que l’arceau de sécurité de la C42 soit complètement détruit et déchiré. Heureusement, le Halo a tenu, sauvant le conducteur. En Formule 2, Roy Nissany avait été percuté par Dennis Hauger après que … Continuer de lire Forza Ferrari, Sainz Jr, le point de Gian Carlo Minardi

Grand Prix du Canada à Montréal, Minardi fait le point

Une fois de plus, ces gars nous ont tenus en haleine jusqu’au dernier des soixante-dix tours au programme. Max Verstappen et Carlos Sainz se sont affrontés, passant constamment sous le mur de 1’16 », le Ferrarista signant le meilleur tour de la course avec 1’15″749 franchissant la ligne à moins d’une seconde du vainqueur. Max Verstappen a réalisé une belle course sans commettre la moindre erreur. Carlos Sainz a réalisé sa meilleure performance depuis deux ans. Pour l’instant, Ferrari ne peut pas exploiter pleinement la puissance de son groupe motopropulseur. Malgré le DRS, l’Espagnol n’a pas pu attaquer le Néerlandais. En … Continuer de lire Grand Prix du Canada à Montréal, Minardi fait le point

Retour sur la course de Bakou avec Gian Carlo Minardi

Grand prix à sens unique avec Max Verstappen définitivement fort. Il s’est imposé devant Sergio Perez qui a complété le doublé de Red Bull en consolidant sa position de leader dans les deux classements. L’avance de Verstappen sur Leclerc est désormais de 34 points, le Ferrarista étant également derrière Perez. Deux « zéros » en trois courses sont dommageables et inquiétants. En chassant ses adversaires directs, Ferrari a payé en fiabilité. L’évolution du moteur n’a pas été soutenue par la fiabilité et dans une semaine, ce sera de nouveau l’heure du Grand Prix, sur un circuit aussi exigeant pour le moteur et … Continuer de lire Retour sur la course de Bakou avec Gian Carlo Minardi

Monaco GP, le point de vue de Gian Carlo Minardi

Avec un peu de retard… Après l’Espagne, ici à Monte Carlo, Ferrari a également cédé des points importants à ses rivaux directs, tant au niveau du championnat des pilotes que de celui des constructeurs. Lorsque vous êtes solidement installé à la première et à la deuxième place, vous ne pouvez pas et ne devez pas faire ces erreurs de stratégie, surtout sur un circuit comme celui-ci où les dépassements sont impossibles. Une fois que tu as perdu ta position, c’est fini. A Monaco, la moindre erreur vous coûte le double. Entre Red Bull et Ferrari, la lutte est très serrée, … Continuer de lire Monaco GP, le point de vue de Gian Carlo Minardi

GP d’Espagne, le point par Gian Carlo Minardi

Un Grand Prix d’Espagne plein de rebondissements, conditionné par des erreurs et des problèmes de fiabilité, entre dans l’histoire. Dommage pour Ferrari et Leclerc, qui aurait mérité la victoire après une qualification extraordinaire et une gestion de la course jusqu’au moment de l’abandon. En revanche, la performance de Carlos Sainz a été décevante. Protagoniste de nombreuses erreurs, qui jusqu’à récemment ne faisaient certainement pas partie de son ADN. Il doit renverser sa saison et apporter sa contribution à l’équipe. Avec la voiture dont il disposait, il aurait dû au moins monter sur le podium. Au lieu de cela, il a … Continuer de lire GP d’Espagne, le point par Gian Carlo Minardi

F1 1991, 11e Grand Prix de Saint Marin à Imola

Le circuit d’Imola accueil la Formule 1 depuis 1980 (Une manche hors-championnat dans les années 60 et 70). La première édition comme Grand Prix d’Italie, mais dès la saison 1981 Monza récupère son dû. La petite république de Saint Marin au sein de l’Italie accepte d’organiser un Grand Prix sur le circuit d’Imola. Il y aura 26 éditions, dont une tragique où les regretté Roland Ratzenberger et Ayrton Senna y laisseront la vie. Plusieurs mécaniciens de chez Ferrari et Team Lotus seront blessés durant le Grand Prix, ainsi que Rubens Barrichello et des spectateurs. Fin de la F1, mais F1 … Continuer de lire F1 1991, 11e Grand Prix de Saint Marin à Imola

Giancarlo Minardi président de la commission monoplaces de la FIA

Giancarlo Minardi qui a été successivement pilote dans les années 60, puis préparateur pour la Scuderia Del Passatore/Everest et enfin constructeur de 1985 à 2005 a été élu président de la commission monoplaces de la FIA. Depuis la vente de la Scuderia Minardi a Red Bull, il a été manager, conseillé sportif (minardi management), consultant pour la RAI en Italie et président du circuit d’Imola où aura lieu le prochain Grand Prix de Formule 1 celui d’Emilie-Romagnie siège de Faenza sa ville natale. L’italien, travail également étroitement avec la Fédération italienne de l’automobile (ACI) pour la détection des jeunes talents … Continuer de lire Giancarlo Minardi président de la commission monoplaces de la FIA

Gian Carlo Minardi fait le point après Melbourne

Pole position, tour le plus rapide, victoire et toujours en tête de la course. Charles Leclerc et Ferrari ont dominé le week-end de Melbourne, remportant leur deuxième victoire de la saison lors des trois premières manches, avec une deuxième place également. Une Ferrari qui transmet la sérénité ainsi qu’une suprématie importante, notamment sur le plan de la fiabilité, pour la suite de la saison. Le tour rapide de Leclerc dans le dernier tour est un signe résolument positif, tout comme la progression des temps du 31 au 40e tour. C’est une Ferrari en grande forme qui doit profiter de ce … Continuer de lire Gian Carlo Minardi fait le point après Melbourne