A propos Jean-Michel Boileau

Passionné de F1 et de course auto depuis 1996, je suis tombé en amour avec Minardi en 1997. Les projets avortés et les histoires de coulisses sont mes préférences

13 décembre 1999 : le premier test F1 d’Alonso

Il y a 20 ans jour pour jour, Fernando Alonso effectuait ses premiers tours de roue à bord d’une Formule 1.

Pour sa première saison de monoplace en 1999, Alonso dispute l’Euro Open MoviStar by Nissan, un championnat monotype de 16 épreuves dont 12 sont disputés en Espagne alors que 2 le sont en Italie et les deux autres au Royaume-Uni.

Remportant le championnat avec 6 victoires, Fernando reçoit comme prix un essai à bord d’une F1 Minardi, suite à un accord signé entre RPM Exclusivas, promoteur du championnat et Minardi le 10 mai 1998.

Fernando Alonso 99(3.2)

Fernando à bord de la M01 avec son trophée de champion de l’Euro Open MoviStar by Nissan

Ces donc à l’âge de 18 ans, 4 mois et 15 jours que Fernando Alonso s’installe au volant de la M01 sur le circuit de Jerez en Espagne le 13 décembre 1999.

Partageant le volant de la M01 avec le titulaire Marc Gené qui prit le premier la piste afin de fixé un temps de base pour les débutants tout en testant les pièces de développement dans l’embrayage et la boîte de vitesses, ce dernier signa le 4e temps de la journée en 1m42.474 (27 tours) sur une piste détrempé.

La température n’ayant pas permis à la piste de s’asséché, Fernando Alonso prit la piste chaussé de nouvelle gomme pour piste mouillé Bridgestone. Complétant 18 boucles, il signa le 6e temps de la journée en 1m43.474 à seulement 1 seconde de son compatriote.

« Avant de monter dans la voiture, je pensais que j’allais avoir des problèmes avec le changement de vitesses et l’accélérateur, mais, après trois ou quatre tours, je me suis senti très à l’aise avec la voiture. »

Giorgio Vinella (champion de F3000 italienne) boucla aussi 18 tours signant un meilleur temps de 1m45.747 alors que l’heure tardive stoppa le programme de Peter Sundberg (champion de F3 italienne) avant que celui-ci ne puisse signer un temps significatif.

Poursuivant son apprentissage en F3000 la saison suivante, Fernando signera comme pilote d’essais de Minardi le 21 mai avant de faire ses débuts en grand prix pour l’équipe de Faenza en 2001.

Rêves brisés

Se faire offrir un contrat par la scuderia Ferrari est le rêve de plusieurs pilotes encore plus si celui-ci est italien. Mais comme dans tout contrat, il faut bien lire les termes & conditions. Voici l’histoire de trois pilotes qui malgré des contrats F1 avec Ferrari n’ont jamais participé à un grand prix avec celle-ci. Si la déception fut grande, tous ont eu la chance de piloté une monoplace ornée du cheval cabré à un stade ultérieur de leur carrière. Lire la suite

Au revoir Toro Rosso

Ne vous inquiétez pas, l’équipe basée à Faenza sera encore sur la grille lors de la saison 2020 mais son propriétaire, la compagnie de boisson énergétique autrichienne Red Bull souhaite renommer son équipe B AlphaTauri, un label de mode lancé il y a deux ans. AlphaTauri fait référence à la constellation du Taureau, l’un des plus anciens regroupement d’étoiles connu dans l’univers.
Une demande en ce sens à été soumis à la ratification du détenteur des droits commerciaux et au vote de la Commission F1.

Une livrée ironique

De livré jaune et noir depuis ses débuts comme constructeur de F2 en 1980 (avec une touche de blanc en 89 & 90), la livrée des Minardi change drastiquement en 93 en arborant une livrée toute blanche, passant l’année suivante à un bleu clair sur laquelle s’ajoute du blanc, de l’orange et même du vert. Ayant passé à une combinaison de bleu et blanc un des ailerons vert en 95, les monoplaces conservent ces couleurs pour la saison suivantes mais Gian Carlo Minardi souhaite utilisé une nouvelle livrée pour la saison 97.

Pour ce faire, il fit appel au designer industriel Ottorino Piccinato qui s’adjoint les services de 3 ou 4 étudiants à la maîtrise de l’école italienne de design (Scuola Italiana Design) de Padoue dont il est le fondateur et directeur jusqu’en 2002.

Analysant les performances de l’équipe, le groupe décide de garder l’aile arrière de couleur verte, sans que ce choix soit dicté par un sponsor comme c’était le cas en 95/96 afin de bien se démarquer à la télévision.

Puis vint la phase de propositions de livrée. Entre 10 et 15 furent créés dont une jouant sur l’auto-ironie afin d’attirer l’attention des médias qui ne parlais pas des Minardi pour leurs résultats, celles-ci étant régulièrement les plus lentes de la grille. Une livrée orange ornée d’escargots et de tortues peintes en bleus sur le dessus des pontons et les cotés de la coque fut proposée.

Copyright: giallo108.it

C’est d’ailleurs l’auto-ironie qui amena le groupe à proposé de mettre des logos de commanditaires sous le fond plat, afin d’être vu des caméras lors du levage de la voiture suite à un abandon, une des rares occasions ou les Minardi étaient vu à la télévision.

Si cette idée plu à Gian Carlo Minardi, aucune des livrées proposées ne fut adopté, l’équipe étant passée sous le contrôle de nouveaux propriétaires qui avaient d’autres propositions pour la saison 97.

 

Trois autres propositions de livrées, dont une reprenant le style utilisé en 95/96:

 

SOURCE : Giallo108.it & Ottorino Piccinato

Un musée Minardi/Toro Rosso???

Il y a des hasards dans la vie, mardi dernier je faisais la liste des musées ayant des monoplaces Minardi en exposition et maintenant nous apprenons que Fabio Villa, ami d’enfance de la famille Minardi, journaliste et pilote/navigateur de rallye (notamment avec une voiture fourni par Minardi, dont je vous parlerai dans un article à venir) à crée un groupe Facebook afin d’amasser des appuis et suggestions à un projet de musée consacré à l’équipe Minardi ainsi qu’à celle qui continue dans ses pas, Toro Rosso.

Nous sommes encore loin de l’ouverture de ce futur musée mais si vous voulez montrer votre appui à ce projet, joignez le groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/2312335599004750/

FORZA MINARDI

GUIDE TOURISTIQUE MINARDI

ITALIE

Collezione Benito Battilani @ Imola

(Visite uniquement sur rendez-vous) La collection privé de Benito Battilani retrace l’évolution de la moto de ces débuts comme vélo à moteur jusqu’à aujourd’hui tout en faisant une place à la carrière de pilote auto de Battilani.

Pilote de la Scuderia del Passatore (ancêtre de Minardi) de 1972 à 75 en championnat italien de tourisme (groupe 2, 500cc), sa FIAT 500 est exposée dans sa collection. Pour en savoir plus, lisez notre article

 

CRP Group @ Modène

Partenaire technique de Minardi à partir de 1998, CRP Technology est la compagnie grâce à laquelle Minardi à pu créer en 1999, la première boîte de vitesse en titane. Ce partenariat à continuer jusqu’à la fin de l’aventure F1 de Minardi. Afin de rappeler celui-ci, une PS02 est exposé dans la salle de réception du quartier général du groupe à Modène.

 

Fondmetal @ Palosco

(L’accès à ce site, se fait à la discrétion de l’entreprise. Les demandes des passants sont normalement acceptées).

Fondateur de Fondmetal, Gabriele Rumi à été propriétaire de Minardi de 1997 à 2000. Dans des galeries vitrées situé à l’extérieur de l’usine de Palosco, les 4 Minardi construites sous sa présidence (M197, M198, M01 & M02) sont exposé aux côtés des deux Fondmetal F1, GR01 et 02 ainsi que des Tyrrell 022 & 023 construite grâce à l’assistance technique de Fondmetal Technologies.

 

Imola Faenza Tourism Company @ Imola

L’agence de promotion du tourisme de la region d’Imola/Faenza ne pouvait passer sous silence l’immense place occupée par l’équipe Minardi dans la région. Pour ce faire, une PS01 est exposé dans leurs locaux situés à la Piazza Ayrton Senna da Silva.

 

Modern Gallery of Arts and Motors @ Catane

Pas de Minardi F1 dans ce musée privé d’art et de moteur unique en Italie et en Europe mais deux F2. La Chevron B42 utilisé par Clay Regazzoni en 1978 sous l’entité Scuderia Everest et une M281B-Ferrari de 1982.

 

Museo del Patrimonio Industriale @ Bologne

Depuis 1997, une monoplace que le musée dit être celle de 1996 (si elle à les couleurs de 96, il est clair qu’il ne s’agit pas de la M195B malgré les dires du musée) est exposée dans ce musée de Bologne dans lequel Minardi à fait sa présentation officielle en 1998.

 

Museo Nicolis @ Vérone

Pas de voiture Minardi ici, mais une impressionnante collection de volant de F1 dont 11 de Minardi allant de 1986 à 1998.

 

ARGENTINE

Museo del Turismo Carretera @ Autodromo Roberto José Mouras, La Plata

(Information publié sans confirmation du musée. Il se peut que la voiture ne soit plus exposée).

Si Gaston Mazzacane n’est pas passé à l’histoire pour sa carrière en F1, il n’en demeure pas moins le dernier pilote argentin à avoir disputé un GP dans la catégorie reine. Afin de remémorer celui-ci, le Museo del Turismo Carretera présente une M197 aux couleurs de l’an 2000.

 

ESPAGNE

Campos Museum @ Alzira

Après sa carrière de pilote F1 avec Minardi en 87 et 88, Adrian Campos à créer sa propre équipe basé à Alzira. Si la grande partie des locaux sert à la préparation des différentes monoplaces pour les championnats en cours, un espace musée permet aux visiteurs (uniquement sur rendez-vous) d’admirer certaines des voitures piloté par Adrian dont  ses deux F1, M187 et 188.

 

Museo y Circuito Fernando Alonso @ Llanera

On n’oublie jamais sa première et Fernando Alonso n’a pas oublié la Minardi PS01 avec laquelle il a fait ses débuts en F1 en 2001. Celle-ci est exposée dans son musée.

 

CORÉE DU SUD

Samsung Transportation Museum @ Yongin

Si Minardi n’a jamais participé au grand prix de Corée, une M193B arborant la livrée utilisé par l’équipe lors de la 2e moitié de la saison 94 y est exposé. (https://youtu.be/z0RMq5ZxcQo?t=766)

 

GRÈCE

Seajets/WorldChampion Jet @ Le Pirée, Syros, Mykonos, Naxos & Santorin

Comme mentionné dans un précédent article, la Minardi PS04A/1 est exposé dans l’atrium du navire WorldChampion Jet de la compagnie Seajets assurant la liaison quotidienne entre Le Pirée et les îles de Syros, Mykonos, Naxos et Santorin.