Grand Prix d’Autriche, Gian Carlo Minardi fait le point

Ce fut un beau Grand Prix d’Autriche sur toute la ligne, aussi bien dans les positions de tête que dans les positions d’arrière-garde. Les rebondissements n’ont pas manqué, des flammes qui ont stoppé la Ferrari de Carlos Sainz, solidement installé en deuxième position jusque-là, au problème de pédale d’accélérateur sur la voiture jumelle de Charles Leclerc, qui a tout de même réussi à remporter la victoire devant son adversaire direct Max Verstappen.

Ferrari a remporté sa deuxième victoire consécutive, mettant fin aux critiques de ces derniers jours : ils ont été parfaits sur toute la ligne. Malheureusement, la fiabilité a partiellement gâché la fête. Pas un signe positif pour les hommes de Maranello. Il s’agit de pannes importantes, qui affectent négativement le développement prévu.

Leclerc, quant à lui, a été fantastique. Il n’a pas manqué de marquer trois dépassements face à Verstappen, qui cette fois n’a rien pu faire face à la supériorité de Ferrari. En revanche, le Néerlandais a été très bon dans la course de sprint de samedi. Le résultat final n’a pas été affecté par la lutte « à domicile » entre Leclerc et Sainz. Red Bull était supérieur à ce moment-là.

Mercedes est monté sur le podium avec Lewis Hamilton, qui a franchi la ligne d’arrivée devant George Russell, mais en payant un écart important. Ils sont revenus à l’écart d’avant Silverstone mais ont su exploiter les malheurs des autres. La cinquième place d’Ocon était excellente, mais Mick Schumacher était superlatif. Il a clairement le vent en poupe et a probablement réussi à se « déverrouiller ». J’espère que cela sera de bon augure pour une deuxième partie de saison en pleine croissance.

La dixième place de Fernando Alonso a également été applaudie. Pendant une partie de la course, il a également occupé la sixième position, après être parti de la 20e place. Une fois de plus, il a fait de son mieux pour apporter des points à Alpine.

Enfin, les pénalités pour dépassement de la limite de piste n’ont pas manqué. Le Red Bull Ring est équipé de capteurs qui mettent en évidence les cas de non-conformité à un stade précoce. Il s’agit d’une technologie qui devrait être introduite sur tous les circuits, afin de « libérer » les marshals.

Donc maintenant, nous avons des jours avant le Grand Prix de France et de Hongrie.

Gian Carlo Minardi

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

http://www.minardi.it/f1-gp-austria-il-punto-di-gian-carlo-minardi-leclerc-schumacher-e-alonso-che-spettacolo/

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.