GP d’Espagne, le point par Gian Carlo Minardi

Un Grand Prix d’Espagne plein de rebondissements, conditionné par des erreurs et des problèmes de fiabilité, entre dans l’histoire. Dommage pour Ferrari et Leclerc, qui aurait mérité la victoire après une qualification extraordinaire et une gestion de la course jusqu’au moment de l’abandon. En revanche, la performance de Carlos Sainz a été décevante.

Protagoniste de nombreuses erreurs, qui jusqu’à récemment ne faisaient certainement pas partie de son ADN. Il doit renverser sa saison et apporter sa contribution à l’équipe. Avec la voiture dont il disposait, il aurait dû au moins monter sur le podium. Au lieu de cela, il a terminé derrière, non seulement les deux Red Bull, mais aussi la Mercedes de George Russell. Entre autres, il s’est emparé de la quatrième place dans le dernier tour, dans le sillage d’un grand Lewis Hamilton contraint de ralentir pour franchir la ligne d’arrivée.

Grâce à ce doublé, Red Bull dépasse Ferrari au championnat de 26 points, Max Verstappen étant en tête du classement avec six points d’avance sur Leclerc. Les sept points perdus à Imola pèsent sur le classement du Monégasque. Comme nous l’avons toujours dit, il s’agit d’un championnat du monde qui se jouera aux points et à la fiabilité. Chaque erreur vaut le double. La RB elle-même n’est pas une voiture parfaite, mais aujourd’hui elle a amené les deux voitures à la ligne d’arrivée en signant le doublé. Pour la première fois, Sergio Perez a montré des signes de nervosité à l’équipe, même si je suis convaincu qu’il n’aurait pas remporté la victoire. L’équipe RB aurait pu mieux gérer la situation.

Comme je m’y attendais, Mercedes a fait un grand pas en avant. Lewis Hamilton a été l’auteur d’une course fantastique : de la dernière place, il s’est hissé jusqu’à la quatrième place, en réalisant d’excellents chronos. Ce n’est qu’au dernier moment que Perez l’a privé du meilleur tour. Il faut également applaudir Russell, qui a une fois de plus conquis le podium, et des points importants pour l’équipe. Il se confirme comme un excellent conducteur.

Des signaux positifs sont également venus d’Alpine, qui a placé ses deux voitures dans le top-10, avec Ocon en septième position et Alonso en neuvième position après être parti de la dernière case. Un point pour Tsunoda, qui donne du fil à retordre à un Gasly émoussé. La nouvelle Aston Martin est reportée à plus tard.

Maintenant, direction Monte Carlo.

Gian Carlo Minardi

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

http://www.minardi.it/f1-gp-spagna-il-punto-di-gian-carlo-minardi-bentornata-mercedes-sainz-quanti-errori/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.