Jérémy Mauguin répond à nos questions

Jérémy fait partie de ces nombreux pilotes qui vivent pour le sport automobile. Pour certains, le rêve devient réalité quand le budget est bouclé. C’est le cas de Jérémy qui lime les circuits de karting de France et de Navarre depuis des années. Il court principalement en Sodi World Series, un classement mondial mis en place par la marque Sodi Kart.

Cette saison aura été riche en résultats, et cerise sur le gâteau une participation à la grande final annuelle. La final SWS réunis les meilleurs pilotes du classement mondial.

Tu es actuellement 11e au classement SWS series France et 33e mondial, satisfais en cette fin de saison ?

Je suis bien entendu satisfait de mes performances cette année. Avec mes 23 victoires acquises cette saison, je me positionne aux portes du top 10 France. 2019 est la meilleure année pour moi. Mais il reste 2 mois de compétitions ; et je compte bien intégrer ce top 10, synonyme de qualification directe pour la finale SWS 2020 à Dubaï.

Tu as été l’un des représentants de la France lors de la finale 2018-2019 en Italie en catégorie sprint, tes impressions ?

En performance pure, je me situe dans les 3 meilleurs pilotes français et à la 13e position au général de cette finale. Mais cela ne se passe pas comme prévu suite à un tirage au sort des groupes qui ne m’aura pas avantagé. Je termine à la 45e place de cette finale sur 80 pilotes ; mais je repars tout de même avec une victoire de manche.

Peux-tu nous parler de l’avenir, te vois tu encore en SWS series en 2020, un autre projet en vue ?

Depuis 2016, je suis engagé dans ce championnat. Je le compare à une formule de promotion ; les pilotes sont lestés et ont le même kart. J’ai bien entendu l’envie de continuer dans ce sens, mais d’aller forcément plus haut. Mon coup de cœur porte sur le championnat de France des circuits en 208 Racing Cup. À ce jour, je pense que c’est la formule la plus abordable financièrement. Mais le pas entre le karting et la formule Peugeot Sport est énorme. Je m’en suis rapproché cette année suite à une victoire à une sélection automobile qui me permettait de prendre pour la première fois le volant d’une voiture de course. Mais cela est annulé promptement. Depuis le début de l’aventure, plusieurs partenaires me suivent et je les remercie publiquement. Mais de nouveaux sont nécessaires pour monter un échelon et prendre part à ce championnat automobile. Permets-moi de rêver !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s