F1 | Gp Japon, MINARDI « Vettel/Leclerc ? Le chrono doit être l’arbitre ».

Pour la dix-septième manche du Championnat du Monde de Formule 1, le Cirque de la F1 arrive au Japon sur la piste de Suzuka, l’une des plus belles du monde. Une piste Old School avec de nombreux pièges et pas de voies d’évacuation asphaltées où chaque erreur est pénalisante.

Une piste exigeante tant pour les voitures que pour les pilotes. Nous venons après 5 ans de domination Mercedes et il ne sera pas facile pour les rivaux d’interrompre cette série positive, même si dans les derniers rendez-vous Ferrari a réussi à renverser les prévisions, espérant qu’ils ont réussi à résoudre les problèmes de fiabilité qui ont conditionné le résultat en Russie, avec le retrait de Sebastian Vettel quand il était en tête.

L’inconnu sera la météo avec un cyclone qui s’approche fortement vendredi et samedi, alors que la course devrait être sèche. Sur le front des pneus, Pirelli a apporté les composés les plus durs, avec une Mercedes plus conservatrice que ses rivales directes. Si la majorité des pilotes ont opté pour 1 sec de C1 (blanc dur), Hamilton et Bottas ont choisi 4 composés de C2 (jaune Medium) contre 3 de Ferrari et Red Bull avec 8 C4 (Rouge Soft) contre 8 de Vettel-Leclerc et Verstappen-Albon.

Ces derniers jours, le combat interne Vettel-Leclerc s’est maintenu sur le banc. Binotto saura certainement le gérer au mieux même si c’est un aspect positif pour une équipe qui vise à gagner. Nous sommes entrés dans la dernière phase de la saison avec seulement cinq GP à courir qui pourraient déterminer les hiérarchies futures. Leclerc est jeune, 22 ans, et est à sa première saison avec une équipe de haut niveau et a un avenir de champion devant lui, tandis que Vettel doit trouver la tranquillité d’esprit pour revenir et exploiter 100% de ses talents. Je suis convaincu que le véritable arbitre doit être le contre-la-montre, laissant carte blanche aux pilotes pour se battre, toujours dans l’intérêt de l’équipe.

Restant sur le jeune front, Mercedes et Toto Wolff ont fait un bon geste, ramenant Lando Norris dans la négociation qui a conduit à la fourniture de l’unité motrice allemande à McLaren. Une bonne décision pour les deux, un peu moins pour Renault qui est actuellement sans équipe clientes, si son aventure continue en 2021, même si j’ai quelques réserves.

Gian Carlo Minardi

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s